• Cours
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou

4èmes Journées scientifiques du Conseil Africain...
[Les Professeurs, Jean Marc AYEDOU, Prosper GANDAHO et OUINSSAVI Christine reçevant leurs distinctions]
  • Publié le 07/03/2020 à 18:44
  • Dernière mise à jour 06/07/2020
  • Vue 560 fois

Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) a procédé à la distinction de plusieurs chercheurs béninois le mercredi 4 décembre 2019 à Ouidah. Cette rencontre scientifique a été marquée par l’entrée d’éminents enseignants chercheurs de l’Université de Parakou dans l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES sous la Présidence du Professeur Eléonore Yayi Ladékan, Ministre de l’Enseignement supérieur du Bénin et Présidente en exercice du Conseil des ministres du CAMES.

Cellule de Communication

Par Boni DAOUDA

Ils sont au total quatre Professeurs Titulaires de l’Université de Parakou à recevoir les distinctions du Conseil Africain et Malgache pour l’enseignement supérieur. Tous vêtus de leur toge mauve et de leur échappe à l’épaule gauche, ces enseignants chercheurs de la deuxième Université du Bénin viennent officiellement de prouver leur attachement aux « Initiatives en faveur de la promotion de l’enseignement supérieur et la recherche » institué par la résolution N°OIPA/CAMES/CO/CM/2019-4. En effet, il s’agit de Prosper Gandaho, Professeur titulaire de Psychiatrie d’adulte, Bocco Bertrand Sogbossi Professeur tutilaire en Science économiques, Marc Abel Ayedoun Professeur titulaire de Chimie organique et de Christine Ouinsavi Professeur titulaire des sciences agronomiques. Ces quatre enseignants chercheurs honorés par l’institution panafricaine de la science font ainsi la fierté de l’Université de Parakou qui se hisse de plus en plus dans le rang des grandes Universités de la sous-région. Cette distinction vient une fois encore prouver la bravoure et le dévouement de ces éminents chercheurs au service de l’enseignement scientifique en Afrique, notamment au Cames et à son plan stratégique de développement.

Le porte-parole des bénéficiaires, le Professeur Prosper Gandaho a, après les formalités officielles observées par le Grand Chancelier de l’Ordre, le Professeur Bertrand Mbatchi, rendu hommage au Cames en saisissant l’occasion pour signifier la marque de reconnaissance des récipiendaires : « C’est un sentiment de bonheur et de grande joie qui nous traverse de la tête au pied. Notre joie est grande » s’est-il exprimé en insistant sur la détermination de ses pairs pour un meilleur essor des recherches scientifiques . Tour à tour au pipitre, la Ministre de l’enseignement superieur Eléonore Yayi Ladékan, a félicité les différents lauréats promus dans l’Ordre en attirant l’attention de ses collègues sur l’engagement de la gente féminine. « Le Cames ne fait pas la promotion de simples individus mais de ceux qui marquent positivement leur communauté », a-t-elle martelé.