• Cours
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou

Couverture médiatique des campagnes  électorales...
[Vue partielle du studio de la radio UP-FM]
  • Publié le 28/09/2020 à 15:50
  • Dernière mise à jour 23/10/2020
  • Vue 56 fois

Les campagnes pour les élections communales et municipales du 17 Mai 2020 au Bénin ont été exclusivement médiatiques en raison de l’interdiction des meetings et regroupements inhérents à cette période pour le respect des mesures barrières instaurées par les autorités contre la propagation de la Covid-19. Pour mener à bien les opérations de charme des candidats des différents partis politiques en lice par le canal des organes de presses, la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a sélectionné la station universitaire de Parakou Up Fm parmi les radios, télévisions et presses écrites retenues à cet effet. Une première pour cette radio qui émet depuis janvier 2017 sur la fréquence 95.2 Mhz.

Cellule de Communication
Les élections communales et municipales du 17 Mai 2020 resteront longtemps gravées en lettres d’or dans les annales de l’histoire de la jeune station radio universitaire de Parakou, Up Fm. Et pour cause, elle a participé pour la première fois depuis sa création à la couverture médiatique des campagnes électorales. Pour mettre en application la mesure de faire desdites campagnes électorales exclusivement médiatiques en raison de la pandémie de la Covid-19, la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication a retenu 67 radios, 6 télévisions et 55 journaux sur toute l’étendue du territoire national parmi lesquelles figure la radio Up Fm. « Nous pensons que l’autorité de régulation des médias au Bénin suit notre travail et c’est par rapport à ça qu’elle a accepté de porter son choix sur nous pour prendre en compte l’enregistrement et la diffusion des messages des candidats pour ces campagnes électorales qui viennent à un moment exceptionnel compte tenu de la pandémie qui sévit dans le monde entier. Donc nous sommes très satisfait et très heureux » a confié Benoit OKE, Directeur de la radio. Après avoir accueilli la nouvelle du choix de la radio pour cette mission à la suite du passage de la vice-présidente de la Haac, plusieurs dispositions ont été prises pour sa réussite. Ainsi, un accent particulier a été mis sur l’autonomie énergétique avec la diligence du Recteur de l’Université de Parakou le Professeur Prosper GANDAHO qui a mis à contribution son staff en appui pour cette opération. Sous la houlette de la Haac et conformément au calendrier élaboré elle-même, chacun des cinq partis en lice pour les élections est passé à tour de rôle pour livrer son message. Au total, sept enregistrements ont été réalisés du 28 Avril au 11 Mai à Up Fm comme dans les autres organes sollicités. Pour le bon déroulement des activités, des équipes bien structurées composées des responsables, journalistes et techniciens ont été mises en place pour, dans un premier temps, veiller à l’accueil des candidats, ensuite pour l’enregistrement du message des partis et puis pour la phase de montage sous la supervision d’un représentant de la Haac. Selon un programme bien établi, les messages des candidats sont passés sur les ondes de la radio Up Fm durant cette période des campagnes qui s’est étendue du 1er au 15 Mai. La grille des programmes a connu pour la circonstance un réaménagement afin de s’adapter aux exigences du calendrier de l’instance de régulation a laissé entendre le chef programme et chargé de la formation des stagiaires de la radio Hyppolite AGOSSOU. A la fin des travaux, les différents acteurs selon le Directeur de la radio ont apprécié l’organisation de UP Fm pour le déroulement du processus électoral au niveau de la 95.2. Profitant de cette activité, les représentants de la Haac ont formulé quelques recommandations en ce qui concerne le dispositif des installations de cette radio afin que cela respecte les conditions de travail. Il est aussi demandé de disposer d’un second studio pour permettre l’enregistrement des émissions sans passer par le studio principal. Le recrutement du personnel permanent au profit de la radio aux autres postes qui restent notamment le Chef programme, le Rédacteur en chef et le technicien est aussi suggéré. Tout en réitérant l’ambition de faire de la radio Up Fm une grande radio au service de la communauté universitaire et de la population de Parakou, le Directeur de la radio invite tous les acteurs à la faire confiance et à participer à son rayonnement.