Nous utilisons des cookies pour évoluer nos services afin de mieux vous satisfaire. En continuant la navigation sur le site vous acceptez l'enrégistrements de ces cookies.


Université de Parakou
Inauguration d’un jardin public à l’Up : le D...
[Photo Inauguration UP]
  • Publié le 13/07/2017 à 12:43
  • Dernière mise à jour 10/11/2017
  • Vue 240 fois

Le Recteur de l’Université de Parakou Prosper Gandaho et l’honorable Rachidi Gbadamassi ont procédé le vendredi 10 mars 2017 à la cérémonie d’inauguration du jardin public offert par le député de la huitième circonscription électorale. Etaient présents, les étudiants, le personnel administratif de l’université et les autorités du Centre des œuvres universitaires et sociales de Parakou.

Cellule de Communication

Relever le déficit criard de la couverture sanitaire universelle au Bénin à travers la formation des personnes ressources qualifiées, compétentes et compétitives : tel est l’objectif global ayant conduit à la création de l’Institut de formation en soins infirmiers et obstétricaux (IFSIO) dont l’Université de Parakou peut désormais s’en réjouir. Un bâtiment constitué de plusieurs compartiments et dont le coût global de réalisation s’élève à 208 607 090 F CFA est l’un des produits concrets du partenariat entre le Benin et l’Agence Belge de Coopération. A en croire Francis Sognonsi Tognon, Directeur de cet Institut, cette école vient à point nommé pour répondre aux besoins des populations à travers la formation des infirmiers et infirmières en soins obstétricaux et des sages-femmes d’Etat. Cet Institut contribue à la formation continue et au perfectionnement du personnel des corps infirmiers et sages-femmes d’Etat d’une part, et au développement et à la définition de la mise en œuvre de la politique du développement sanitaire dans le domaine relevant de ses compétences d’autre part. Cette école de sages-femmes d’Etat et d’infirmiers a également comme attribut de préparer les étudiants aux diplômes de Licence, Master et Doctorat en soins infirmiers et obstétricaux de qualité. Le Recteur de l’Université de Parakou, Professeur Prosper Gandaho, reconnaît pour sa part que l’implantation de cet Institut à l’Université de Parakou est d’une grande importance au vu du déficit du personnel sanitaire dans tout le Bénin. Il s’est également félicité d’avoir accompli l’une des missions de l’Université de Parakou qui consiste à former, au contact des réalités du terrain, des cadres compétents, qualifiés et compétitifs d’une part et d’autre part de contribuer à la résolution des problèmes qu’elle a identifié dans son milieu d’implantation. « L’Université de Parakou ne vivra plus comme une tour d’Ivoire fermée à son environnement » a-t-il dit en invitant les étudiants de cette école à donner le meilleur d’eux-mêmes pour ne pas décevoir les différentes personnalités et partenaires ayant fait feu de tout bois pour la mise sur pied de ce joyau. Le représentant de l’Agence Belge de coopération, Monsieur Olivier Heck a, à son tour remercié le gouvernement du Bénin pour les différents travaux de recherche dans le cadre de l’amélioration de la couverture sanitaire au Bénin en rassurant les autorités universitaires de Parakou de la disponibilité de la coopération belge pour son appui et son accompagnement. « Nous ne ménagerons aucun effort afin de poursuivre en collaboration avec les autres partenaires les travaux de recherche pour la mise en place d’un plan stratégique de cet Institut en incluant toutes les parties prenantes » a-t-il conclu.


VOTRE AVIS COMPTE

ELECTION RECTORALE A L'UP

Vote cloturé