• Emplois
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou
RESTITUTION DES RESULTATS DE RECHERCHES FINANCEES ...
  • Publié le 04/12/2021 à 22:53
  • Dernière mise à jour 08/08/2022
  • Vue 353 fois

Un atelier de restitution des résultats de recherches financées par le Programme fonds compétitifs de la recherche de l'Université de Parakou (Pfcrup) 2019-2021 s'est déroulé le jeudi 2 décembre 2021, à la salle 22 de l'Université de Parakou (Up). Cette séance a permis aux participants composés des enseignants-chercheurs de faire le bilan des 8 projets de recherches financées par l'Up au cours de l'année 2019-2021. Les travaux de cet atelier ont été coordonnés par le Vice-recteur chargé de la recherche et de l'innovation, le Professeur Mohamed Nasser Baco.

Cellule de Communication


Rédaction Journal Akôwé ✍️

 « Au-delà des résultats de nos recherches, nous devons aller vers l'innovation de nos productions scientifiques », a-t-il invité
. Voici les thématiques des 8 projets financés
Le Programme fonds compétitifs de la recherche de l'Université de Parakou (Pfcrup) 2019-2021, est à son terme. Après deux ans de mise œuvre, un bilan s'impose. D'où l'organisation de cet atelier de restitution.


Pour le Vice-recteur chargé de la recherche et de l'innovation, le Professeur Mohamed Nasser Baco, deux ans après les résultats sont satisfaisants. « Nous avions conduit pendant deux ans, les recherches qui ont été financées par l'Université de Parakou. Aujourd'hui on est venu présenter les résultats importants obtenus par les 8 projets qui ont été financés. C'est un sentiment de satisfaction qui m'anime, parce que les résultats présentés sont des résultats potentiels d'intérêts pour la population, pour les communautés, les chasseurs, les agriculteurs, les médecins, les malades et les décideurs politiques. Nous avions obtenu, suffisamment de résultats qui peuvent faire en sorte qu'on peut dire que l'Université de Parakou contribue au développement de la Nation », s'est-il réjoui. Dans son mot de clôture, le Professeur Mohamed Nasser Baco a insisté sur l'innovation. A l'en croire, les enseignants-chercheurs doivent associer la recherche à l'innovation. « Au-delà des résultats de nos recherches, nous devons aller vers l'innovation de nos productions scientifiques . Nous en tant que chercheur, nous faisons habituellement la recherche, nous avons les résultats et on s'arrête là. Mais de plus en plus, je crois que nous devons être plus orienté vers l'innovation. Parce que l'innovation c'est la traduction des résultats de recherche en des produits utilisables par la communauté et par la population », a-t-il invité. Désormais, seuls les projets de recherche qui ont un potentiel d'innovation seront éligibles.


Les 8 projets de recherche financée
Au total, 8 projets de recherche ont été financés par le Pfcrup pour le compte de l'année 2019-2021. Il s'agit de: consommation de viande de brousse et zoonoses dans les villes de Tchaourou et Parakou au Bénin ; Impact du marketing digital su les entreprises agroalimentaires de la commune de Parakou ; Les infections du site opératoire dans les blocs chirurgicaux du Chud Borgou-Alibori: aspects épidémiologiques, bactériologiques et résistance aux antibiotiques ; Aspects épidémiologiques des cancers à Parakou : données du registre populationnel des cancers de 2017 à 2021 ; Restauration et gestion durable de la forêt sacrée de Tinré pour la conservation de la biodiversité et la promotion de l'écosystème dans la commune de Parakou au Bénin ; Projet de formulation de stratégie pour l'aménagement des espaces végétalisés en milieu urbain et périurbain à Parakou dans l'optique d'une ville verte ; Projet de recherche sur les pratiques de gestion durable des terres face aux changements climatiques dans les communes de Kouandé et Malanville au Nord-Bénin et Analyse de la chaîne des plantes aromatiques exploités autour du Parc W-Bénin.
Il est annoncé l'amélioration du fonds compétitifs de la recherche de l'Université de Parakou. Après la présentation des différents projets, des recommandations, observations et suggestions ont été faites afin d'améliorer la qualité scientifique des productions.
Source : Journal Akôwé